Ticket pour dépassement par la gauche

Il est souvent préférable de ralentir plutôt que d’accélérer lorsqu’on s’engage sur une autoroute et que l’accès est restreint par un autre véhicule…

L’histoire de Geneviève…
***********
Ticket pour dépassement par la gaucheEn ce beau dimanche matin (2010-03-21), il était 9h25 lorsque j’ai emprunté la bretelle de la 134 (boul. Taschereau) en direction EST par la rue Lafayette à Longueuil. Je me rendais chez mes beaux-parents pour y porter ma femme et notre fille qui y passaient la journée.
Lorsque je me suis engagé sur la 134 je me suis retrouvé à suivre un campeur (type winnebago) dans la voie de droite. Et malgré l’heure hâtive de ce dimanche matin et la circulation quasi inexistante, ce véhicule n’a pas cru bon de se déplacer vers la voie du centre afin de me faciliter l’entrée sur l’autoroute. Ce véhicule roulait à une vitesse approximative de 75 à 80 kmh dans une zone de 70 kmh. Donc, dès mon entrée sur l’autoroute, je me suis retrouvé derrière ce véhicule à le suivre à moins de 10 mètres.

Je préférais ne pas demeurer derrière ce véhicule puisque je ne pouvais pas voir au-delà. Pour me rendre à destination, je devais prendre la sortie Jacques-Cartier située approximativement à 1 km de la bretelle d’accès que j’ai utilisé. Puisque je roulais dans la voie de droite et suivait le campeur, j’ai décidé d’effectuer un dépassement par la gauche en utilisant la voie du centre.

Lorsque j’avais complété le dépassement, une voiture fantôme de police situé approximativement à 500 mètre d’où je me trouvais actionna ses gyrophares. Et lorsque je me suis replacé dans la voie de droite après avoir complété mon dépassement dans le but de prendre ma sortie qui approchait, la voiture de police s’est engagée sur la 134 derrière moi pour me signaler de m’arrêter.
Donc, je me suis immédiatement immobilisé à droite à moins de 100 mètre de la sortie Jacques-Cartier. Le policier m’a informé que je roulais à 95kmh dans une zone de 70 kmh. Je ne peux pas disputer la vitesse puisque je n’ai pu le constater en raison du dépassement que j’effectuais. J’ai tenté d’expliquer au policier cette même version, mais en vain. Il m’a remis un constat d’infraction de $125 avec une pénalité de 2 points.

Ce que je dispute est le fait d’avoir été  »pris » sur un dépassement. J’ai un dossier immaculé à l’exception d’un virage en U effectué il y a quelques années. Normalement, je roule toujours avec mon régulateur de vitesse sur les autoroutes justement pour éviter toute infraction de vitesse.

Mais cette fois-ci puisque la distance entre la voie d’accès que j’ai prise et la sortie que je devais prendre était minime, je ne l’ai pas utilisé. N’eut été du campeur que je suivais dans la voie de droite, j’y serais demeuré. Pour une question de sécurité, j’ai plutôt opté pour le dépassement compte tenu que je ne pouvais pas voir au-delà du campeur, de l’heure de la journée et qu’il n’y avait absolument aucune circulation significative en ce dimanche matin.

Maintenant, je me demande si je dois contester ou payer. Je sens vraiment que mon droit au dépassement a été lésé. Que faire ?

21 mars.
***********
Ma réponse :

De facto vous mentionné que le campeur roulait déjà plus vite que la vitesse permise…

Alors pourquoi avoir voulu le dépasser plutôt que respecter vous-même la vitesse permise ???

L’espace vous séparant du véhicule se serait agrandi et vous auriez pu voir tout ce que vous vouliez voir….

Cette version que vous racontez ici n’a aucune chance devant un juge….

Il est très difficile de convaincre un juge que d’accélérer est sécuritaire… surtout que rien dans votre histoire ne semble justifier un dépassement…

2 Commentaires

Ajoutez les vôtres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *